Territoire Culturel

Le Projet

GTC
Groupe Territoire Culturel
http://www.territoire.org
info@territoire.org
SOURCE :

Choix d'une région hôte

Comment développer la culture en région, et plus encore dans une zone rurale peu soutenue sur le plan culturel ? C’est une question à laquelle de nombreuses initiatives ont tenté de répondre, sans toujours parvenir à trouver une solution. 

Le Territoire Culturel, pour sa part, ne mise pas sur autre chose que sur des ressources existantes, parfois méconnues mais qu’il peut valoriser de façon déterminante : le paysage, ses composantes, ses particularités, et ses habitants. Le lien "nature - culture"  se constitue à partir de ces éléments. 

C'est pour cette raison qu'au sein du projet Territoire Culturel, est né, en Matawinie, le CREAF (Centre de recherche et d'expérimentation des arts forestiers) afin de relier la spécificité d'un environnement - ici forestier - reflétant l'identité territoriale du Québec, à un ensemble de pratiques artistiques et d'activités de recherche donnant lieu au développement de concepts, d'oeuvres artistiques et de produits régionaux issus de cet environnement. 

Dans une optique de renforcement de l'identité régionale, les "arts forestiers" - notion qui recouvre tout un ensemble de pratiques artistiques novatrices issues de la forêt - ont été conçus en 2000 en constatant d'une part la nécessité de diversifier les utilisations de la forêt, avant même que l'industrie forestière ne parvienne, tout récemment, à cette même conclusion. 

D'autre part, en se fondant sur une évidence, soit qu'il n'existe pas - en dehors des communautés amérindiennes - de tradition culturelle spécifiquement issue de la forêt, alors que celle-ci recouvre la quasi totalité du paysage québécois, et qu'elle forme l'habitat-référence de ce pays, tant dans l'imaginaire que dans la culture populaire ; chansonniers, peintres, poètes, romanciers, se réfèrent fréquemment aux trois composantes  mythiques de notre paysage : la forêt, le fleuve, et l'hiver. 

Enfin, en axant sa recherche sur la rencontre des arts et de la forêt, le CREAF a voulu rendre hommage à la très belle et méconnue devise du village de Saint Michel des Saints : "La forêt t'oblige".