Territoire Culturel

CREAF / L’Herbier Matawin

GTC
Groupe Territoire Culturel
http://www.territoire.org
info@territoire.org
SOURCE :

Epinette

Epicea
Epinette noire, Epinette blanche
Black Spruce, White Spruce

Origine / Habitat

La famille des épiceas compte trente sept espèces, généralement connues et regroupées au Québec sous le nom d'Epinette, nom qu'on donne au contraire en Europe à un délicat instrument de musique qui ressemble au clavecin. Tandis que l'Epinette noire est plus nordique au Québec, plus continentale et présente dans les régions les plus froides, jusque dans la baie d'Ungava, et qu'elle est, d'une façon générale très largement répandue dans l'ensemble de la province, l'Epinette blanche apparait plus au sud, près des côtes maritimes. Quant à l'arbre aussi connu sous le nom d'épinette rouge, il ne faut pas le confondre, car il s'agit du mélèze.

epinette.jpg

Description

Les Epinettes sont des arbres de taille moyenne à grande, pouvant atteindre une vingtaine de mètres de hauteur. Les Epinettes s'adaptent facilement à divers types de terrains : sols pauvres, terres acides, rocailleuses, et même humides. Les habitats humides, où règnent abondamment les mousses, sont même leurs lieux de prédilection. A elles seules, elles forment souvent un barrage qui empêche les autres espèces de pousser. Elles refroidissent aussi la plupart des terrains, en raison des ombrages qu'elles provoquent sous un couvert assez dense. Leurs cônes ont une forme allongée, et leurs aiguilles ont une belle couleur légèrement bleutée.

Utilisations

Bois

Le bois de l'Epinette noire est léger et faible, peu résistant, aussi son utilisation comme pulpe à papier est sans comparaison. C'est l'espèce d'arbre la plus utilisée pour cet usage.

Racines

La bière des racines d'Epinette, très populaire au Québec, a été fermentée pendant des siècles par les autochtones. Chez les Premières Nations, les racines sont utilisées pour coudre des canots d'écorce de bouleau et toutes sortes d'objets fabriqués à partir de la même écorce. On les utilise encore pour les travaux de vannerie, pour lier, attacher, et tresser.

Résine

Parmi ses usages les plus connus, la possibilité d'en faire de la gomme à mâcher, était toute aussi appréciée il y a quelques années encore par les enfants au Québec. Et l'on n'oubliera pas que les premiers découvreurs et colons français, décimés par le scorbut, ont souvent été sauvés de la mort grâce aux connaissances botaniques de leurs hôtes autochtones, qui savaient comment utiliser la résine d'Epinette, dans quelles proportions précises, comme médicament. Cette résine, d'une grande qualité, est comparable à celle des autres conifères.