Territoire Culturel

CREAF / L’Herbier Matawin

GTC
Groupe Territoire Culturel
http://www.territoire.org
info@territoire.org
SOURCE :

Cerisier à grappes

Choke Cherry
Prunus Virginiana
Cerisier de Virginie, Petit Merisier

Origine / Habitat

En Amérique du Nord, il est assez courant, et on le trouve relativement fréquemment en Matawinie. Comme son compagnon l'épilobe, avec lequel il aime grandir, cet arbuste croît abondamment dans les lieux qui ont été incendiés.

Description

Il est difficile de distinguer ce petit arbre, qui appartient à la famille des pruniers, laquelle décline une centaine d'espèces souvent aussi appelées cerisiers. Et difficile aussi de distinguer les prunes des cerises, les unes n'étant parfois que de plus grosses catégories des autres. Cependant, c'est un arbuste qui peut atteindre trois à quatre mètres, et qu'on reconnaitra surtout à ses fleurs, qui apparaissent en grappes, et aux fruits qui lui donnent son (ses) nom(s) : des cerises rouges, qui peuvent aussi être noires, tout dépend des espèces.

Utilisations

Bois

Son bois, bien que de petite taille - et qui va réduisant, plus on remonte vers le Nord - a une belle texture et une couleur tirant sur le rouge. Utilisé en marqueterie, pour faire de petites pièces et des objets de taille réduite, il présente une couleur et un pôli agréable.

Fruits

Ses fruits, acides, comestibles, sont excellents pour faire du vin, tant il y a de variétés de cet arbrisseau à grappes rouges ou noires. Grâce à la quantité de ces grappes sur chaque plant, et à leur acidité, c'est l'une des espèces qui sera le plus étudiée par le CREAF cette année. Tant pour fabriquer expérimenter plusieurs sortes de vins, que pour faire du vinaigre et des confitures, il est le prochain but de nos recherches.

Ecorce

Celle-ci dégage une odeur plutôt désagréable. On l'utilise comme accessoire dans la vannerie, surtout pour faire des paniers. On pourrait l'expérimenter pour faire du papier et du carton, mais aussi dans certaines sortes d'usages aromatiques, en raison de sa particulière odeur dont les usages restent à explorer. Le thé fait à partir de l'écorce est excellent pour les congestions dûes à l'âge ou aux infirmités chroniques telles que le flegme continu, la bronchite, la touz et la dyspepsie.

Branches

Ses branches sont fortes et bien résistantes. On peut les utiliser de la même façon que les branches de bouleau ou d'érable. Comme ce petit arbre est répandu dans notre région, il offrira vraisemblablement de vastes horizons aux possibilités d'expérimentation.