Territoire Culturel

CREAF / L’Herbier Matawin

GTC
Groupe Territoire Culturel
http://www.territoire.org
info@territoire.org
SOURCE :

Aster

(même nom latin et anglais)

Origine / Habitat

Il existe plus de cent-cinquante espèces d'Aster en Amérique du Nord. C'est une plante qui vit en connivence avec la solidago (verge d'or). Alors qu'il s'agit d'une espèce sauvage, l'Aster est utilisée comme fleur ornemantale et a envahi l'Europe. L'Aster Radula atteint le monde sub-artique, mais on la rencontre fréquemment sur quelques sommets de la Matawinie.

Description

Sur ces sommets, mais aussi dans les plaines alluviales argileuses, les fleurs de l'Aster sont blanches, bleu ou mauve pâle. Leurs tiges ressemblent beaucoup à celles de l'épilobe, bien qu'on manque d'indices pour les différencier. La fleur est discrète, ses pétales étoilés.

Utilisations

Celles-ci pourraient avoir des usages pour faire une sorte de papier, des cartons et des pâtes. En teinture, grâce à leurs flovonoïdes, elles donnent diverses colorations jaunes, et grâce au tanin de leurs feuilles, elles produisent le mordant nécessaire pour la fixation de cette couleur. Cette vertu tinctoriale est prévue à l'étude du CREAF dès la prochaine saison de floraison. Dans le patrimoine médicinal des Premières Nations, l'Aster est utilisée dans les bains de vapeur, et comme "smudge" pour ranimer après une perte de connaissance. On l'utilisait aussi pour combattre la folie...